Employés

Nathalie Bourgoin, B.Sc.

Intervenante pivot

Nathalie est titulaire d’un baccalauréat en sciences judiciaires, avec spécialisation en biologie de l’Université Laurentienne. Elle s'intéresse à la santé et aux sciences en matière de maladies et de maladies chroniques. Avant de se joindre au CReSRN, Nathalie travaillait dans une pharmacie, dont la clientèle comprend plusieurs patients et patientes francophones. Au CReSRN, Nathalie est intervenante pivot au projet ARC (Accès aux ressources communautaires).

nbourgoin@laurentian.ca

Margaret French, M.P.H.

Coordonnatrice de recherche

Margaret a rejoint le CReSRN en janvier 2008. Elle est titulaire d'une maîtrise en santé publique de l'Université Lakehead, ainsi que d’un baccalauréat en sciences sociales avec une spécialisation combinée en sociologie, en droit et en justice de l'Université Laurentienne. Au CReSRN, Margaret est responsable de l'administration du cycle d'étude de suivi pluriannuel, du Réseau pour la Formation en équité en matière de santé et des études sur les impacts des diplômés issus de l’EMNO. Ses recherches portent sur la féminisation de la profession médicale dans le Nord de l'Ontario.

John Hogenbirk, M.Sc.

Associé principal en recherche

John Hogenbirk mène actuellement des recherches sur le télétriage, la télésanté et la télémédecine, sur l'accès et l'utilisation des services de santé ainsi que sur les ressources humaines en santé. Par exemple, il mène des recherches sur l'École de médecine du Nord de l'Ontario sur des sujets tels que l'évaluation des politiques d'admission de l'école, la détermination de l'impact socioéconomique et l'étude de la discipline et des choix de lieux de pratique de l'EMNO. John a une expérience de recherche internationale acquise grâce à son travail auprès d'étudiants en médecine avec des collègues de l'Université de Monash en Australie, de l'Université de Tromsø en Norvège et des 11 écoles de médecine impliquées dans le Health Equity Network (THEnet). Il donne des conférences et des conseils de recherche aux résidents en médecine familiale de l'École de médecine du Nord de l'Ontario, où il occupe un poste de professeur au Département de formation médicale postdoctorale.

Chloé F. Jutras, MA, T.S.I.

Adjointe de recherche

Chloé est titulaire d’une maitrise en santé interdisciplinaire de l’Université laurentienne à Sudbury et d’un baccalauréat en service social de l’Université de Montréal. Chloé est originaire de Sudbury et son projet de maitrise explore l’expérience de Franco-Ontariens lors de visites chez leurs médecins de famille. En recherche, elle s’intéresse aux histoires des patients par l’entremise des vécus émotionnels lors d'utilisation de services sociaux et de santé. Antérieurement, Chloé a travaillé avec des populations nouvellement arrivées à Montréal et à Sudbury surtout en matière d’organisation communautaire, de demande de financement, et de soutien à la recherche d’emploi. À Sudbury, elle a travaillé chez Voices for Women en soutien à des groupes thérapeutiques pour femmes victimes de violence sexuelle. Au CReSNR, elle est adjointe de recherche aux projets pour la santé des francophones.

Chelsea Roy

Adjointe administrative

Julia Russell, MSc

Adjointe de recherche

Julia est titulaire d'une maîtrise en sciences en santé communautaire de l'Université du Nord de la Colombie-Britannique et d'un baccalauréat scientifique en développement international avec une spécialisation (majeur) en sciences environnementales de l'Université de Toronto. Les intérêts de recherche de Julia sont principalement liés à l'équité en matière de santé, à la santé dans les milieux ruraux, à la santé dans les milieux reculés, à la santé dans le nord, à la santé des indigènes et à la santé des LGBTQ2S, ainsi qu'aux systèmes alimentaires durables, à la souveraineté alimentaire et à la diététique. Julia a rejoint le CReSRN depuis l'été 2016.

Boroma Sanou

Adjoint de recherche

Boroma détient depuis 2015 une Maitrise en sociologie de l’Université laurentienne (capital social, santé des immigrants). Auparavant, il avait exercé plusieurs années au Burkina Faso comme médecin dans un hôpital rural.  Après  une Maitrise en contrôle des maladies à l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (Belgique), Boroma  a travaillé  dans un service de contrôle de maladie puis  comme consultant free-lance en santé  publique. Il a fait plusieurs missions pour l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite avec le programme STOP du CDC au Tchad, Niger, Haïti et en RDC entre 2006 et 2009.  Très intéressé par la recherche, Boroma a participé à plusieurs projets touchant le paludisme, la santé des immigrants. Avant de joindre le CReSNR en 2016, il a travaillé comme intervenant en santé communautaire au centre de santé communautaire du grand Sudbury. Au CReSNR, il est adjoint de recherche pour la santé de francophones.  

(705) 675-1151 poste 3428 | bsanou@laurentian.ca

Patrick Timony, PhD (candidat)

Attaché de recherche

Avant de rejoindre le CReSRN en 2008, Patrick a obtenu une maîtrise en développement humain ainsi qu'un baccalauréat en psychologie de l'Université Laurentienne. Il est actuellement doctorant à l’École de santé dans les milieux ruraux et du nord à l’Université Laurentienne. Au CReSRN, il dirige et travaille sur des projets portant sur la distribution et les caractéristiques de pratique des médecins en Ontario, avec un intérêt particulier pour  la compétence linguistique et l’offre active des services de santé en Français, et surtout comment la concordance ou la discordance linguistique entre les médecins et les patients peut influer les soins, la satisfaction et la santé globale du patient. Patrick est également le coordonnateur nordique d’ARC (Accès aux Ressources Communautaires), une étude collaboratrice entre des chercheurs à Sudbury et à Ottawa qui examine à quel point les intervenants pivots sont utiles pour lier les patients aux ressources communautaires.

(705) 675-1151 poste 4298 | pe_timony@laurentian.ca

Diana Urajnik, PhD

Directrice de recherche

Dre Diana Urajnik s’est jointe au CReSRN en 2017. Elle détient un doctorat en Santé communautaire et en Science du comportement de l’École de santé publique Dalla Lana à l’Université de Toronto. Elle détient également un poste de professeure adjointe à la division des sciences humaines à l’École de médecine du nord de l’Ontario (EMNO). Diana est Chaire de thématiques sociales et en santé des populations au Programme d’éducation de premier cycle à l’EMNO, et professeur à l’École de santé dans les milieux ruraux et de Nord et au département de psychologie de l’Université Laurentienne. Elle soutient également la stratégie de recherche orientée vers les patients (SPOR) du CReSRN. Ce porte-folio comprend la recherche sur les transitions de soins entre hôpital et domicile pour les personnes âgées, et l’évaluation d’un service téléphonique non urgent pour l’aide au rétablissement en santé mentale dirigé par des pairs. Le programme de recherche de Diana inclus la recherche en santé et en développement des enfants, avec un accent sur la santé mentale, l’accès et l’utilisation de soins de santé, la résilience et les résultats cliniques en plus des besoins en matière d’éducation médicale continue pour les médecins qui œuvre dans les régions rurales et du Nord et la validation d’outils culturellement adaptés en éducation.

Please reload

In Memoriam
Eva.JPG

En mémoire d’Eva Louise Neufeld, décédée le vendredi 27 juillet 2018 à Horizon Santé-Nord Health à la suite d’une bataille courageuse contre le cancer, à l’âge de 39 ans. Épouse bien-aimée de Karl Muttenthaler et maman dévouée de Josef et Lena. Fille d’Arthur et Susanne Neufeld. Sœur de Stephan (Amanda) d’Ottawa et Thomas (Angie) de Kingsville.

 

En enfance, Eva était gymnaste rythmique, et elle consacra son énergie à son éducation. Elle a obtenu son doctorat à l’Université de Waterloo en 2013. Chercheuse infatigable et partisane du bien-être et des droits de personnes âgées et pour les dossiers en matière de santé mentale, Eva était Championne de la prévention du suicide en tant que membre du Conseil de prévention du suicide de la région de Waterloo et du Réseau de prévention du suicide du Nord-Est. Ses contributions notables dans ces domaines continueront d’avoir un impact positif sur d’innombrables vies.

 

En tant qu’universitaire, Eva a été tenue en haute estime par ses collègues du monde entier. Chercheuse associée à interRAI et chercheuse principale au Centre de recherche en santé dans les milieux ruraux et du nord de l’Université Laurentienne, Eva démontra toujours son dynamisme et sa détermination dans l’ampleur de son travail et de ses activités bénévoles. Végétarienne en herbe et partisane d’un sain mode de vie, Eva démontra toujours sa force, sa bravoure et son sens de l’humour dans ses derniers moments.

Eva Neufeld, PhD

Université Laurentienne, 935 chemin lac Ramsey,
Sudbury, ON, P3E 2C6

Tél (705) 675-1151, poste 4342  |  Téléc. : (705) 671-3876    cranhr@laurentienne.ca

  • Twitter Social Icon

© 2019 CReSRN